Webmail : Pour les membres

RDC : La MONUSCO, un « bouc émissaire » de Kabila (Guterres)

jan 30th, 2018 | By | Category: Actualités

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a répondu lundi au président Joseph Kabila qui a critiqué la  mission de l’ONU en RDC (MONUSCO) de n’avoir jamais « éradiqué un seul »  groupe armé dans l’Est du pays.

« C’est toujours facile quand les choses ne vont pas bien d’essayer d’avoir un bouc émissaire et les forces des Nations Unies sont souvent des boucs émissaires« , a réagi sur RFI Antonio Guterres aux accusations du président Kabila.

Au cours de sa première conférence de presse depuis près de six ans, vendredi dernier au Palais de la Nation (à Kinshasa), Kabila avait fait part de son intention de « clarifier dans les jours à venir nos relations avec la Monusco« .

Il avait alors exprimé son inquiétude, précisant qu’il avait « comme l’impression que c’est une mission (MONUSCO) qui a comme ambition de rester« , dans son pays. « Mais rester jusque quand ? « , s’était interrogé le président sorti de son silence.

Tout ce qu’il faut au Congo-Kinshasa, c’est des « élections à la fin de l’année… et que la constitution soit respectée« , a estimé Guteress en promettant « de façon loyale et ouverte, de faire  que ces conditions soient remplies« .

« Il n’y a pas une co-gestion de l’Etat congolais par la Monusco« , déclarait Kabila  demandant à la mission onusienne de ne pas considérer la RDC comme « sous tutelle des Nations-unies« .

Après la mort d’un casque bleu pakistanais tué dans une embuscade des miliciens Mai-Mai au Sud-Kivu samedi, le SG de l’ONU avait réaffirmé la « disposition de la Monusco et du système des Nations unies de continuer à travailler avec les autorités de la RDC pour aider à répondre aux défis sécuritaires auxquels le pays fait face« .

https://actualite.cd/2018/01/29/rdc-monusco-bouc-emissaire-de-kabila-guterres/

Leave a Comment