Webmail : Pour les membres

« Si C. Nangaa s’entête à imposer ses 100.000 machines à tricher, il devra déployer derrière chacune d’elles un policier pour qu’elles ne soient pas brûlées », disait Kamitatu le 13 septembre

déc 13th, 2018 | By | Category: Actualités

Un incendie s’est déclaré ce jeudi 13 décembre 2018 aux alentours de 2h, heures de Kinshasa à l’entrepôt de la Commission Électorale Nationale Indépendante, « CENI », situé sur l’avenue Haut Commandement dans la commune de la Gombe.

Les dégâts matériels sont importants, avec environ 7.000 machines à voter qui sont brûlés, ainsi que d’autres matériels électoraux.

Un ancien tweet du porte-parole de Moïse Katumbi daté du 13 septembre 2018 refait surface sur les réseaux sociaux et suscite polémique.

« Le rejet est total! Si C. Nangaa s’entête à imposer ses 100.000 machines à tricher, il devra déployer derrière chacune d’elles un policier pour qu’elles ne soient pas cassées, détruites et brûlées! Les congolais vont se charger de faire respecter la loi électorale », avait indiqué Olivier Kamitatu via Twitter.

Une certaine opinion met en exergue l’hostilité de la coalition de l’opposition LAMUKA, dont Olivier Kamitatu est membre, envers la machine à voter.

Pour rappel, la Centrale Électorale dans un communiqué rendu public après l’incendie, a déclaré que le processus électoral va se poursuivre.

Son président, Corneille Nangaa accompagné de quelques membres du bureau et de la plénière, s’est rendu sur le lieu pour s’enquérir de la situation.

Jephté Kitsita

http://7sur7.cd/new/si-c-nangaa-sentete-a-imposer-ses-100-000-machines-a-tricher-il-devra-deployer-derriere-chacune-delles-un-policier-pour-quelles-ne-soient-pas-brulees-disait-kamitatu-le-13-septembre/

Leave a Comment