Webmail : Pour les membres

RD Congo : Des meurtres postélectoraux constituent un test pour le nouveau président

fév 15th, 2019 | By | Category: Actualités, Rapports

L’administration Tshisekedi devrait enquêter et poursuivre les responsables en justice

Des policiers pourchassent des partisans du candidat à la présidence de l’opposition Martin Fayulu qui s’étaient rassemblés devant la Cour Constitutionnelle à Kinshasa, en République démocratique du Congo, le 12 janvier 2019.

© 2019 Tony Karumba/AFP/Getty Images)

(Kinshasa) – La nouvelle administration de la République démocratique du Congo devrait faire la preuve de son engagement en faveur des droits humains, en lançant une enquête impartiale sur les meurtres d’au moins 10 personnes par les forces de sécurité lors de manifestations postélectorales le 10 janvier 2019 et en engageant des poursuites contre leurs responsables. La plupart des personnes tuées et blessées ce jour-là protestaient après l’annonce controversée de la victoire de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle qui s’était tenue le 30 décembre 2018.

Cliquer pour télécharger : RD Congo Des meurtres postélectoraux constituent un test pour le nouveau président

 

https://www.hrw.org/fr/news/2019/02/14/rd-congo-des-meurtres-postelectoraux-constituent-un-test-pour-le-nouveau-president

Leave a Comment